D’après Oil World, la production mondiale de corps gras (végétaux et animaux) serait en 2019/2020 de 242 mt en hausse de 4 mt. À elle seule, l’huile de palme représente 76 mt, un nouveau record, mais une croissance plus faible que les années précédentes du fait de la stagnation malaisienne.

Après la condamnation par la Malaisie du traitement par l’Inde du dossier du Cachemire, le gouvernement indien a menacé de réduire ses importations d’huile de palme de Malaisie. La réaction malaisienne a été de proposer d’augmenter ses importations de sucre indien.

La Chine qui importe 3 mt de sucre par an est confrontée à un problème de contrebande qui aurait porté en 2018 sur 1,5 mt en provenance ultime de Thaïlande et d’Inde.

Partager sur les réseaux sociaux :